Cluster Lumière Chargement en cours...
Chargement en cours... Chargement...

PISEO nous informe sur les risques optiques liés aux rayonnements optiques artificiels

Dans sa newsletter d’octobre, PISEO rappelle que l’exposition aux rayonnements optiques peut comporter des risques pour la peau et les yeux humains. Dans le cas des sources lumineuses artificielles dites non-ionisantes, la longueur d’onde, l’intensité du rayonnement, la durée d’exposition peuvent provoquer des érythèmes, un vieillissement de la peau, des lésions de la cornée, de la conjonctive ou de la rétine, voire des cancers. Pour les éviter, les fabricants et industriels doivent respecter la réglementation et des normes précises pour protéger les utilisateurs.

Les conséquences négatives de la lumière sur la santé

Les LED blanches, selon leur température de couleur, peuvent présenter une forte émission de rayonnements à des longueurs d’ondes courtes (400 à 450 nanomètres) : la lumière bleue.

Celle-ci a des effets physiologiques importants sur l’organisme humain. On distingue deux types d’effets sur le corps : les risques optiques liés à des atteintes et lésions de la rétine pour des sources à forte luminance et des effets physiologiques (troubles du sommeil, etc) qui peuvent intervenir pour des expositions plus faibles à la lumière bleue.

 

Protéger et prévenir les risques optiques : les normes et marquages

Ces sources lumineuses sont utilisées dans de nombreux domaines : usage domestique, projecteurs de scènes, scialytiques des salles d’opérations, contrôle qualité et vision industrielle, etc. On utilise aussi des sources de rayonnement ultraviolet dans la stérilisation (traitement des eaux, traitement bactérien en agroalimentaire ou dans le secteur médical), la photothérapie, les lasers dans le BTP, la polymérisation des colles, etc. Les dispositifs de reconnaissance faciale dans les smartphones intègrent aussi des sources lasers.

Plusieurs niveaux de réglementations et normes s’appliquent pour encadrer et limiter les dangers sur la santé humaine. En France et en Europe, industriels et fabricants sont tenus de respecter la réglementation européenne ainsi que les règlements d’applications et des normes dites harmonisées (les normes “EN”), dont les principales sont :

  1. la directive européenne 2006/25/CErelative aux prescriptions minimales de sécurité et de santé relatives à l’exposition des travailleurs aux risques dus aux agents physiques (rayonnements optiques artificiels)
  2. la norme EN 62471, qui régit les sources LED et les autres sources de lumière
  3. la norme EN 60825, qui s’applique aux lasers
  4. les dispositifs ophtalmiques, qui sont soumis au respect de la norme ISO 15004

 

L’engagement et l’expertise de PISEO contre les risques optiques

Les experts de PISÉO maîtrisent tout un savoir-faire de la mesure optique des sources lumineuses et donc de leur dangerosité. Ils savent évaluer par calculs et simulations les risques liés aux rayonnements optiques artificiels, réalisent des tests dans leur laboratoire, accrédité ISO 17025 par le COFRAC, et accompagnent ainsi leurs clients pour prévenir les risques optiques lors de la conception et de la qualification de leurs produits. Leur champ d’actions va du calcul aux préconisations de marquage sur les produits.
PISÉO s’engage également auprès des commissions de normalisations de l’AFNOR, du CENELEC et de l’IEC . Participer à ces commissions permet aux experts PISÉO d’être au cœur de l’élaboration des normes sécuritaires ; ils participent à leur rédaction, en connaissent donc les spécificités, et sont toujours au fait des dernières découvertes scientifiques sur les risques biologiques.

 

Adhérez au Cluster Lumière !

Newsletter

Edito vidéo

Découvrez le nouvel édito du mois de Février

Actualité des membres

Retour sur le Forum des entreprises 2023 organisé par le lycée Edouard Branly

Ce forum a rassemblé 200 étudiants en BTS (BTS Électrotechnique, BTS Informatique et Réseaux, BTS Électronique et Communication, CPGE TSI, […]

Signify installe 300 lampadaires LED carbone au sein du site de l’Université de Cambridge

Signify s’est associé à la division Estates de l’Université de Cambridge pour éclairer le site de celle-ci, qui mélangeait depuis […]

Robe Lighting à l’honneur pour le Basketball Champions League Final Four 2022

Abs Fluge Euskadi Sl (société espagnole), responsable en 2022 de la coordination de l’éclairage de l’événement, a choisi les produits […]

Toute l'actualité des membres

Actualité du CLUSTER

Retour sur le webinaire « Quel éclairage pour un travail de qualité ? » du 25 janvier

Le programme :  L’impact de la lumière (éclairage, écran, lumière naturelle) sur la santé Claude Gronfier, Chercheur neurobiologiste, spécialiste des […]

NEWMAT rejoint l’Innovation Trail au R+2 de Lumen

En février 2022, le Cluster Lumière et le Campus Lumière se sont installés à Lumen, la Cité de la Lumière, […]

Projet européen AI TWILIGHT : mise en place d’un démonstrateur à Lumen

Dans le cadre du projet européen AI-TWILIGHT, auquel participent les entreprises Arcom, Citeos, Eccelectro, Ingelux et SIGNIFY Pays-Bas, un ensemble […]

Toute l'actualité du Cluster
Inscription à la newsletter
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.